COMMENT ÉLIMINER LES POUX DE TÊTE

Notre traitement breveté à l’air chaud

Nous offrons aux parents et aux soignants la méthode la plus sécuritaire et la plus efficace pour éliminer les poux de tête. Elle fonctionne à tout coup, pour tout le monde, c’est garanti.

LE PROCÉDÉ AIRALLÉMD

Le procédé AirAllé permet maintenant de traiter les poux de manière efficace, rapide et sécuritaire. Grâce à son embout applicateur, notre appareil médical approuvé par Santé Canada souffle de l’air chaud sur le cuir chevelu et la tige des cheveux avec une puissance supérieure, mais à une température inférieure à celle d’un sèche-cheveux.

UN SEUL TRAITEMENT D’UNE HEURE

L’embout applicateur à usage unique, spécialement conçu pour pénétrer la couche isolante des cheveux, soulève légèrement les cheveux tout en dirigeant le jet d’air sur les poux et les œufs qui ont tendance à être près du cuir chevelu et de la racine des cheveux.

SANS PESTICIDES, SANS TOXINES

La procédure est précise et chronométrée afin d’assurer que toutes les zones de la tête sont traitées. Aucun pesticide ou autre produit chimique n’est utilisé lors de la thérapie ; uniquement de l’air chaud.

TRÈS EFFICACE ET GARANTI

Les poux de tête et leurs œufs, étant de petites tailles, ont de la difficulté à conserver l’eau. Notre procédé AirAllé est donc très efficace puisqu’il les tue par déshydratation. Notre traitement le plus populaire, le Traitement AirAlléMD signature, est garanti à 100 %.

LE TRAITEMENT FONCTIONNE À TOUT COUP

Lorsque les poux sont exposés à la bonne quantité d’air chaud, à la bonne température et pour la bonne durée, ils sèchent et meurent. En résumé, l’appareil déshydrate/sèche les poux et leurs œufs.

UNE SOLUTION PROFESSIONNELLE POUR ÉLIMINER LES POUX

RÉVOLUTIONNAIRE

Les produits traditionnels en pharmacie ne tuent pas les œufs de poux. Par contre, notre procédé approuvé par Santé Canada et la FDA tue les œufs de poux avec une telle efficacité que les chances d’avoir besoin d’un traitement de suivi sont très minces.

Des études cliniques publiées en 2006 et en 2011 ont démontré la sécurité et l’efficacité de l’appareil et du traitement AirAllé (voir les données publiées dans les revues spécialisées Pediatrics et Journal of Medical Entomology). Par la suite, la FDA a approuvé l’AirAllé pour traiter les poux de tête. Des traitements de poux de tête réussis sont maintenant accomplis chaque mois grâce au procédé AirAllé.

* Notez que vous serez redirigé vers le site web du siège social situé aux États-Unis. (contenu en anglais seulement)

UNE INNOVATION ÉMINENTE

Le concept du procédé AirAlléMD est né dans le laboratoire du Dr Dale Clayton, à l’Université d’Utah, où il est professeur au département de biologie.

DES ANNÉES 80 AU DÉBUT DES ANNÉES 90

Le Dr Clayton cultive avec succès des poux sur des oiseaux en captivité, comme des pigeons, pour réaliser des recherches de base.

1996

Lorsque son laboratoire déménage de l’Université d’Oxford, en Angleterre, à l’Université d’Utah, il éprouve de grandes difficultés à garder en vie les poux sur ses oiseaux captifs. Ses collègues l’informent qu’ils ont aussi de la difficulté à préserver leurs cultures d’insectes à cause du climat aride de l’Utah.

LE PROBLÈME

Quand ses enfants, qui fréquentent l’école primaire, contractent des poux de tête, il croit pouvoir les éliminer en réduisant le niveau d’humidité près du cuir chevelu. Mais comment y arriver ?

LA SOLUTION

Des années de travaux et de prototypes culminent lors de la publication en 2006 d’un article dans la revue Pediatrics, accompagné d’un communiqué de presse diffusé par l’Université d’Utah, qui génère une énorme attention médiatique internationale. Cet engouement valide l’intérêt généralisé et le besoin crucial pour un tel appareil.

2011

Une étude de suivi publiée dans le Journal of Medical Entomology démontre que le LouseBuster (nommé aujourd’hui le procédé AirAlléMD) est très efficace pour tuer les poux et leurs œufs. Par la suite, la FDA approuve l’AirAllé pour le traitement des poux de tête.

2015

Dans un rapport clinique sur les poux de tête de l’American Academy of Pediatrics (Pediatrics volume 135, numéro 5, mai 2015), le procédé AirAllé est listé comme le seul qui tue les poux et leurs œufs par déshydratation. Le rapport affirme qu’un sèche-cheveux normal ne devrait pas être utilisé pour le traitement des poux.

2015

Dans une étude d’ensemble sur les cliniques de poux professionnelles, les propriétaires de cliniques signalent qu’en moyenne 99 % des traitements sont réussis en une seule visite lorsqu’ils utilisent le procédé AirAllé.